Ubik-roi : Philip K. Dick + Alfred Jarry

Ubik roi

UBIK ROI

Le résumé : Ce récit passe pour être trop dur à résumer. Certains ont qualifié Ubik Roi de « SF de merdre ».

Le début :

« Père Ubik : Merdre.
Mère Ubik : Oh ! voilà du joli, Père Ubik, vous êtes un fort grand voyou. »
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s